Projets numériques patrimoniaux. Séance du séminaire Agorantic, 12 fév. 2021, en visioconférence


Projets numériques patrimoniaux : approcher un objet-frontière
Séance du séminaire de l’axe 4 “Expériences et mises en récit de l’urbain” de la Fédération de recherche Agorantic.
Avec Allison Guiraud, Lise Renaud (Centre Norbert Elias) et Guillaume Marrel, Ouassim Hamzaoui (LBNC)
12 février 2021 – 12h00-13h00
En visio-conférencence : https://bbb.univ-avignon.fr/b/tri-1rc-mu2

Le projet POLI-APP (Politiques numériques des applications de visite patrimoniale : processus de décision, stratégies communicationnelles et jeux d’acteurs) a été mené et financé en 2019 par la Fédération de recherche Agorantic. 
Cette recherche interdisciplinaire (sciences de l’information et de la communication, science politique, histoire) visait à mesurer la dimension politique des projets de déploiement d’outils numériques d’aide à l’interprétation. Au-delà de l’enjeu culturel, ce projet visait à mettre à l’épreuve les stratégies des acteurs impliqués dans ces projets.
Une étude comparative des reconstitutions numériques de l’abbaye de Cluny et du Palais des papes a ainsi été menée. Pour le territoire avignonnais, elle a été couplée à une étude des pratiques de visite appareillée de l’HistoPad du Palais des papes en partenariat avec Avignon tourisme et le service de la conservation du Palais des papes.
Ces recherches ont permis de confirmer la dimension profondément politique de ces projets tout en indiquant leur capacité à être investis d’enjeux économiques, politiques et symboliques. Leur malléabilité leur permet de tenir ensemble diverses stratégies.
Dans le cadre du séminaire de la Fédération de recherche Agorantic, cette communication sera l’occasion d’ouvrir une discussion autour des approches des projets numériques patrimoniaux en tant qu’objet frontière agrégeant à la fois des injonctions, des trajectoires et des stratégies d’acteurs.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search